Ignorer la navigation

0. Introduction et mise en situation

L'objectif de ce TP est la conversion analogique → numérique.

 

Cette conversion est forcément nécessaire car la vie et quasiment tous les signaux issus de la nature sont de type analogiques. Or, aujourd'hui les principaux modes de mesure, de stockage et de traitement des informations sont de type numérique (ordinateur, téléphones, serveurs, ...).

L'exemple utilisé dans ce TP sera la musique. En effet, celle-ci est majoritairement issue du monde analogique (sons = vibration de l'air). Même s'il existe des instruments numériques (claviers, ordinateurs, samplers, ...) ceux-ci restent minoritaires.

 

Si l'on prend l'exemple du chant. Celui-ci est issu de la vibration des cordes vocales, qui entraînent une vibration de l'air (très exactement une variation de la pression atmosphérique). Ensuite cette vibration de l'air sera transformée en signal électrique (à l'aide d'un micro). Et enfin ce signal électrique sera numérisé grâce à un convertisseur analogique → numérique (CAN).

Si l'on veut écouter ce son numérisé il faut alors faire l'inverse, c'est à dire le reconvertir en analogique (en général sous forme d'un signal électrique à l'aide d'un convertisseur Numérique → analogique) pour ensuite le faire passer dans une enceinte ou un écouteur qui vont alors faire vibrer l'air et "recréer" le son. La chaîne de traitement est la suivante:

Mais comme une numérisation est toujours une approximation du signal réel (analogique), nous allons découvrir les caractéristiques des CAN pour comprendre leur qualités ou imperfections.