Ignorer la navigation

Codeur incrémental

Le codeur incrémental ou relatif est également appelé générateur d'impulsions.

Une ou deux pistes extérieures divisées en N intervalles d'angles égaux alternativement opaques et transparents.


Pour un tour complet de l'axe codeur, le faisceau lumineux est interrompu N fois et délivre N signaux carrés A et B en quadrature.


Le nombre de points par tour du capteur se nomme la résolution.


Le déphasage de 90° électrique des signaux A et B permet de déterminer le sens de rotation :

  • Dans un sens pendant le front montant du signal (A), le signal (B) est à zéro.
  • Dans l'autre sens pendant le front montant du signal (A), le signal (B) est à un.
  • La piste intérieure (Z = top zéro) comporte une seule fenêtre transparente et délivre un seul signal par tour.
  • Ce signal (Z) d'une durée 90° électrique détermine une position de référence et permet la réinitialisation à chaque tour.
  • Le comptage décomptage des impulsions par l'unité de traitement permet de définir la position du mobile.


Ci-dessous une animation pour mieux comprendre le codeur incrémental relatif ou absolu :