Ignorer la navigation

3.2: Démarrage électronique des moteurs asynchrones

Le démarrage en direct sur le réseau de distribution des moteurs asynchrones est la solution la plus répandue et est souvent convenable pour une grande variété de machines. Cependant, elle s’accompagne parfois de contraintes qui peuvent s’avérer gênantes pour certaines applications, voire même incompatibles avec le fonctionnement souhaité au niveau de la machine : appel de courant au démarrage pouvant perturber la marche d’autres appareils connectés sur le même réseau, à-coups mécaniques lors des démarrages, inacceptables pour la machine ou pour le confort et la sécurité des usagers, impossibilité de contrôler l’accélération et la décélération, impossibilité de faire varier la vitesse. Les démarreurs et les variateurs de vitesse suppriment ces inconvénients. La technologie électronique leur a donné plus de souplesse et a étendu leur champ d’application. Mais encore faut-il bien les choisir.

Un variateur ou un démarreur électronique est un convertisseur d’énergie dont le rôle consiste à moduler l’énergie électrique fournie au moteur.

Les démarreurs électroniques sont exclusivement destinés aux moteurs asynchrones. Ils font partie de la famille des gradateurs de tension.

Exemple: gamme ALTISTART de chez schneider electric:

       

Les variateurs de vitesse assurent une mise en vitesse et une décélération progressives, ils permettent une adaptation précise de la vitesse aux conditions d’exploitation. Les variateurs de vitesse sont du type redresseur contrôlé pour alimenter les moteurs à courant continu, ceux destinés aux moteurs à courant alternatif sont des convertisseurs de fréquence.

Exemple: gamme ALTIVAR de chez schneider electric:

Dans cette séquence, vous allez découvrir:

- la variation de vitesse d'un moteur asynchrone par l'intermédiaire d'un ATV 11

- les différents convertisseurs de puissance que l'on peut rencontrer en fonction de la nature de l'actionneur