Ignorer la navigation

AP 3.1:Démarrage direct d'un moteur Asynchrone

Le moteur triphasé asynchrone est le moteur électrique le plus utilisé aujourd’hui. Nous allons étudier ce qui se passe lorsque qu’il démarre.

Le réseau de la salle de STI2D est du type 3×400V (U=400V, V=230V).

                                  

Plan de la manipulation :  

I - Etude des couplages

II - Etude du démarrage direct

III - Etude du démarrage étoile/triangle

  

I - Etude des couplages.

I.1 Regarder la vidéo suivante

I.2 Relever la plaque signalétique du moteur

I.3 Déterminer et justifier le choix du couplage du moteur

I.4 Câbler votre couplage sur le moteur et faire vérifier par le professeur

  

 II - Démarrage direct du moteur asynchrone

Matériel: on utilisera la boite "démarrage direct".

Le schéma de câblage dans la boite est le suivant:

      

II.1  Câbler la liaison entre le boitier et le moteur: pour cela il suffit de mettre un fils entre U1 boitier et U1 moteur (faire de même pour U2 et U3)

II.2 Placer sur le schéma et sur le montage une sonde de courant afin de relever le courant 

II.3 Régler l’oscilloscope (pour la base de temps on part du principe que l’on veut visualiser 40 périodes).

II.4 Relever et imprimer l'oscillogramme du courant. Sur cet oscillogramme vous devez faire apparaître: le temps de démarrage total, le courant de démarrage et le courant en régime établi.

II.5 Que peut-on dire de ce démarrage au niveau courant ? Quelles conséquences peut il avoir sur le matériel?

 

 

 III - Démarrage Etoile/Triangle du moteur asynchrone

Matériel: on utilisera la boite "démarrage Etoile/triangle".

Soit les schémas de commande et de puissance d'un démarrage étoile/triangle:

 

      

III.1  Câbler la liaison entre le boitier et le moteur: pour cela il suffit de mettre un fils entre U1 boitier et U1 moteur (faire de même pour les autres bornes)

III.2 Placer sur le schéma et sur le montage:

- une sonde de tension afin de relever la tension aux bornes d'un enroulement (par exemple: entre U1 et U2)

- une sonde de courant afin de relever le courant de ligne

II.3 Régler l’oscilloscope (pour la base de temps on part du principe que l’on veut visualiser 40 périodes); calculer les calibres U/div de l'oscilloscope

II.4 Relever l'oscillogramme de:

- la tension pendant les phases Y et D

- Le courant de ligne pendant les phases Y et D

Imprimer les oscillogrammes  

II.4 Sur ces oscillogrammes, faîtes apparaître:

- le temps de démarrage total tdt

- le temps « mort » entre le passage d’étoile à triangle : tm

- la tension maximale pendant les phases Y et D

- le courant de démarrage Idmax

- le courant en régime établi In.

III.5 En déduire Idémarrage/In et Uet UD

III.6 Démarrer à vide puis, à l'aide du frein à poudre, se mettre dans les conditions initiales. Arrêter le moteur et redémarrer cette fois en charge. Que se passe-t-il? Que peut-on dire du démarrage Y/D?

 

 

  IV - Exercices complémentaires

Soient les 3 moteurs suivants (notre réseau est du type 3x 400V):

M1 : 130/230V, M2 : 230/400V et M3 : 400/690V

4.1 Pour chaque moteur indiquer ce qui va se passer lors d’un couplage étoile

4.2 Pour chaque moteur indiquer ce qui va se passer lors d’un couplage triangle

4.3 En déduire celui ou ceux que l’on peut utiliser en démarrage étoile/triangle

  

 

  V - Vidéo

A partir de cette vidéo, vous comprendrez le fonctionnement de chaque démarreur "classique" des moteurs asynchrones et également vous verrez d'autres types de démarrage.

Cependant, il faut savoir que ces démarreurs sont abandonnés et remplacés par des démarrages électroniques plus souples et paramétrables