Ignorer la navigation

I. Les unités du stockage numérique

L'octet est l'unité de mesure que l'on utilise couramment. On rappellera qu'un octet est composé de 8 bits et qu'il peut coder donc 28 c'est à dire 256 valeurs différentes (de 0 à 255, c'est à dire de 00000000 à 11111111).



Remarque : dans les pays d'influence anglo-saxonne ont utilise le terme Byte, qui est souvent un mot de 8 bits (donc équivalent à un octet) mais il peut aussi représenter un mot de 7 ou 9 bits. Il faut donc faire attention et bien vérifier, souvent dans les documentations techniques, la définition du Byte.

Donc si vous voyez la donnée suivante : 1 MB (one Mega Byte) cela a toutes les chances de signifier 1 Mo (1 Mega octet) ….. mais pas sûr !

Si on suit le SI (abréviation représentant le Système international d’unités qui est inspiré du système métrique) on devrait avoir :

Nom

Symbole

Valeur

kilooctet

ko

103 octets

mégaoctet

Mo

106 octets

gigaoctet

Go

109 octets

téraoctet

To

1012 octets

pétaoctet

Po

1015 octets

exaoctet

Eo

1018 octets

zettaoctet

Zo

1021 octets

yottaoctet

Yo

1024 octets

Or si on y regarde de plus près, on s'aperçoit que souvent 1 kilooctet = 1024 octets (210 octets).

 
Ceci est certes une hérésie et un abus de notation mais c'est quand même utilisé traditionnellement depuis très longtemps par les techniciens et ingénieurs de l'informatique.
Mais il y a eu une tentative de remettre tout ça en conformité avec les usages scientifiques et une nouvelle norme a donc été créée pour noter les multiples de 1024 : les « kibi », « mébi », « gibi », etc.

Cela donne :

Nom

Symbole

Valeur

kibioctet

Kio

210 octets

mébioctet

Mio

220 octets

gibioctet

Gio

230 octets

tébioctet

Tio

240 octets

pébioctet

Pio

250 octets

exbioctet

Eio

260 octets

zébioctet

Zio

270 octets

yobioctet

Yio

280 octets

Aujourd'hui cela ne semble toujours pas très utilisé !!!!!!!!!!!!!

 



Qu'en est-il du débit d'information et de son unité?

C'est ce qu'on appelle souvent "la bande passante". Dans le domaine de l'informatique, la bande passante indique donc, par abus de langage, un débit d'informations.
 
Ce débit binaire s'exprime en kbps (kilo bit par seconde)

Exemple : 1024 kbit par seconde = 1024/8 ko par seconde = 128 ko par seconde